Marsail
Sailfactory

Récit d’un naufrage : la nuit qui a changé ma vie

Le récit de Christopher après son chavirage à bord du Multi50 DREKAN lors de la Transat jacques Vabre 2017

Voici ci-dessous le récit de ce que j’ai vécu lors du chavirage du Multi50 DREKAN Groupe, en novembre 2017.

Le récit est long mais il m’a été difficile de condenser autant d’émotions. 

 

La nuit avait été agitée sur l’océan comme sur la bannette.

Allongé sur ma couchette de la cabine du navire militaire qui nous ramène aux Açores, je cherche désespérément le sommeil. Vous me direz, difficile de trouver un sommeil paisible lorsque tu viens de griller une carte de chance au jeu de la vie. 

Revenons au Havre quelques jours plus tôt.

Je suis au départ de ma quatrième transat Jacques Vabre aux côtés d’Éric Defert sur un multicoque de 50 pieds. Le projet, bien que monté sur le tard, est fort sympathique. S’il est vrai que nous ne partons pas favori avec un bateau sans foil et notre manque d’entraînement, cela va être pour nous deux une expérience incroyable que de traverser l’Atlantique sur cette « engin ».

J’ai passé la semaine partagé entre les derniers préparatifs du bateau, les obligations médiatiques et ma famille. 

Les dernières minutes à quai sont douloureuses. Je tente maladroitement de rassurer mes proches. Dernières embrassades, les amarres sont lâchées, je pars la gorge serrée et les yeux humides, comme on part au front… si ce n’est que c’est mon choix. 

Le début de course est conforme à nos attentes et aux prévisions. Violent, rugueux, froid et humide. Beaucoup de vent, de la mer, du courant fort. Le parfait mélange pour que mon estomac ne me laisse pas avaler la moindre chose pendant les 48 premières heures de course. Nous naviguons prudemment. Éric assure bien dans la baston. Le bateau est en parfait état à la sortie du front le mardi matin. C’est là que nous décidons de vraiment attaquer la course. Nous avons pris un peu de retard sur nos concurrents, mais rien de rédhibitoire. Le mercredi, nous filons au portant et recollons peu à peu au peloton, en bataille pour la troisième place. 

La nuit tombe et la fin de mon quart approche. La mer est désordonnée, courte ; le bateau difficile à mener. Je suis fatigué mais serein. Le bateau va bien. Éric se réveille. Le vent forcit. Nous échangeons quelques mots et décidons de réduire la toile pour la nuit. Il est en train d’enfiler sa veste pour sortir. Je suis proche de l’entrée de la coque centrale. C’est alors qu’une risée puissante, certainement combinée à une vague plus profonde, plus raide, que les autres fait brutalement sancir le bateau. Je suis projeté sous la casquette et ne parvient plus à bouger. En moins de deux secondes, le bateau est à la verticale, puis retombe à l’envers brutalement. J’essaie de me jeter dans la descente de la coque mais le pouf à billes sur lequel nous dormons me tombe dessus et m’en empêche. 

De l’eau, de l’eau partout.

Et du noir, rien que du noir.

Je me dis que je vais pouvoir respirer entre la mer et les filets. Non, ce n’est pas le cas. Je ne vois rien. Je sais que pour sortir de là, il me faut nager sous le filet jusqu’à trouver une sortie au bout d’une coque ou d’un bras de liaison. Je le fais d’instinct, sans trop y penser. Je suis confiant. Sans panique. Mais soudain un bout se prend autour de mon cou. J’essaie de le dégager en poussant plus fort. Sans succès. J’essaie de respirer. Je bois la tasse. Je fais machine arrière. Je lâche le filet. Me voilà libre de nouveau. Je parviens à rattraper le bateau. C’est la poutre arrière. C’est bon, c’est gagné ! Je me hisse sur le filet sans même m’en rendre compte, alors que je porte mes bottes, mon gros ciré et quatre couches de polaire. J’entends Éric crier dans la nuit. Il m’appelle. Je tape sur la trappe de survie. Il m’ouvre et je m’engouffre dans la coque centrale. 

Je suis dedans. Je suis choqué. 

Nous jurons tous les deux : "Putain j'ai failli me noyer, bordel !" Je suis choqué. "Putain de merde, on a retourné le bateau" dit Éric. Choqué aussi.

Nous déclenchons la balise de détresse. Nous attrapons le container de survie pour appeler la direction de course et les informer de notre situation. Le Bateau est à moitié rempli d’eau, de gazole, de nourriture explosée partout. Les vagues font des geysers autour de la descente. Nous essayons de la fermer pour étanchéifier un peu notre habitacle. Après quelques échanges avec la direction de course, et de nombreux entre nous, nous décidons de passer la nuit dans la coque retournée. De toute façon, impossible de tenter une opération de secours de nuit dans ces conditions de mer et de vent. Il est à peine 23h00, la nuit va être très longue…

Je me change et parviens à trouver des vêtements secs avant d’enfiler la combinaison de survie. Nous rangeons ce qui peut l’être. Nous préparons les grab bags avec les affaires essentielles que nous voulons emporter. Nous écopons un maximum d’eau. Nous voulons surtout bien fermer cette maudite descente par laquelle les vagues frappent puis envahissent la coque. Après maintes reprises, nous parvenons à un résultat convenable à l’aide de rabans et de longes de harnais. Nous tentons chacun de nous aménager un « coin » pour se reposer, s’allonger sur des sacs, des bidons, des bouteilles, sans être complètement dans l’eau. J’ai mal au dos. J’ai mal aux cervicales. J’essaie de trouver le sommeil. Impossible.

Je me refais le film sans cesse. Plus exactement, deux films passent.

Le premier interroge la situation. Comment en sommes-nous arrivés à chavirer, alors que nous avions mis la sécurité en tête de nos priorités ? Nous naviguions très prudemment, trop peut-être même pendant ces trois premiers jours de course, et là, en l’espace d’une fraction de seconde, nous voilà à l’envers. Merde, putain de merde. 

Le second film est bien plus noir. Effrayant. Macabre. Le second film, c’est celui de ma sortie du filet. Plus il repasse, plus je réalise. Il y avait 9 chance sur 10 pour que ça se passe mal. Prendre le bateau sur la tête, être assommé. Rester coincé dans des écoutes. Partir dans la mauvaise direction. Lâcher le bateau. Me retrouver à nager dans la nuit au milieu l’Atlantique. J’ai eu de la chance. Un joker. Ça s’appelle un joker. Je viens d’en griller un. Je lance cette phrase à Éric. Il ne dément pas.

Nous nous parlons un peu, éclairons de temps en temps pour vérifier le niveau d’eau. Éric me raconte son premier naufrage, il y a 20 ans, en Méditerranée. Il était resté une semaine dans une coque retournée en plein hiver avant qu’un cargo ne l’aperçoive par hasard. Il avait bien failli y rester. Je relativise : Il ne fait pas si froid, nous sommes en contact avec les secours, i y a toujours pire. Je pense à Darell Standing, le « vagabond des étoiles » de Jack London. Lui, il parvenait à s’évader dans des vies antérieures ligoté pendant des jours dans une camisole de force au fond de sa cellule. Je pense à ma famille. J’essaie de trouver un sens à tout cela. Quel est le message ? Dois-je passer à autre chose ? Est-ce simplement   « normal » dans une vie de skipper ? Mes pensées me laissent peu de répit. Soudain, j’aperçois de la lumière dehors. Nous attrapons la VHF dans le container de survie pour appeler le cargo. Il est là. Tout près. J’essaie de sortir la tête pour leur faire des signes. Nous parvenons à les joindre. Ils passeront la nuit à nos côtés. Nous convenons de nous appeler toutes les deux heures seulement, car notre batterie VHF est faible. Il est deux heures du matin. Il devrait faire jour dans 5 à 6 heures…

La nuit défile entre pensées, écopage et échanges avec le cargo. Le jour arrive enfin. Nous échangeons à nouveau avec la direction de course par téléphone satellite, puis avec le sponsor. Nous préparons les derniers détails de notre évacuation. Nous assurons l’étanchéité du bateau, pour que l’on puisse le retrouver. Les batteries commencent à surchauffer. Des court-circuit apparaissent. Une fumée noire envahit l’habitacle. Nous coupons l’alimentation et évacuons la fumée par les hublots. Il est vraiment temps de se tirer de là. 

Il est 08h00. L’opération de sauvetage est lancée.

En accord avec le cargo nous sortons sur les filets et voyons apparaître un canot ridicule avec trois hommes à son bord, poussé par un moteur minuscule. Ils parviennent à peine à étaler le vent et la mer. Je me dis : «Mon dieu, c’est une blague. Bordel, on n’est pas encore sorti d’affaire.» Après vingt bonnes minutes à lutter contre le vent et la mer, ils arrivent à proximité du trimaran. Nous leur lançons une amarre, puis parvenons à sauter à bord. Et nous voilà donc reparti, à 5, dans cette coquille de noix, ballotée par des vagues de plus de trois mètres et un vent fort. Nous approchons péniblement du bord du cargo. C’est à ce moment-là que les choses sérieuses commencent. Il va falloir grimper à bord sans se faire broyer par le mastodonte. Nous nous y reprenons à plusieurs fois pour amarrer le radeau malgré toute la bonne volonté de l’équipage philippin. Le matériel est sommaire et vétuste. Cela n’aide pas. La première amarre cède, le radeau s’écrase sur la coque. Nous manquons de nous retourner. Nous passons à quelques mètres seulement des hélices. Le moteur cale. Seconde tentative, nous agrippons des sangles. Ça y est, nous sommes amarrés. Je me jette sur l’échelle de cordes. Éric m’emboite le pas.

Nous sommes à bord, sains et saufs. Je n’y crois pas. J’ai les larmes aux yeux. Nos sauveteurs galèrent encore de longues minutes à remonter le radeau à bord. Nous sommes accueillis comme des princes à bord de ce petit cargo allemand. Ces gars ont passé la nuit à nous tourner autour pour nous sauver. Ils ont ensuite risqué leur vie pour venir nous récupérer. L’un des officiers, Sergueï me lance en riant «It’s my birthday! » « For sure, you’ll never forget this one! »

Après à peine quelques heures de repos sur ce cargo entourés d’un équipage accueillant autant qu’amusant, on nous signifie que nous allons être transférés sur un navire de guerre en pleine mer. «Say what !?». La simple perspective de me remettre en combinaison de survie, de procéder à un nouveau numéro d’équilibriste entre les échelles de cordes m’agresse. Qui plus est, quitter ce cargo et cet équipage nous attriste. Nous aurions bien volontiers passé la soirée avec eux pour fêter l’anniversaire de Sergueï ! Après des au-revoir chaleureux au commandant et à tout son équipage, nous revoilà en tenue de gala, pour un nouveau tour de manège ! Cette fois-ci, tout se passe très vite, dans la sérénité et le professionnalisme militaire. La froideur aussi est de mise. Nous embarquons à bord de la frégate. Personne ne nous salue. Nous peinons même à savoir que faire et où aller. Finalement, un quartier-maître nous indique une cabine qui nous sera attribuée et des douches. Il promet de revenir nous voir dans quelques temps. Nous attendons en vain. Nous nous aventurons dans le navire, trouvons la salle de repos ou plutôt le réfectoire télévisé, nous nous asseyons là dans l’indifférence générale. Nous avalons un repas en suivant le rituel des matelots qui nous expliquent vaguement le fonctionnement du bord. Rapidement, je regagne la cabine pour essayer de dormir enfin. 
Avec mes podcasts écoutés d’une oreille distraite, le sommeil arrive enfin. Je me réveillerai quasiment 6 heures plus tard. Une éternité. 

Au matin, nous atteignons enfin les Açores. Nous sommes accueillis en grandes pompes par l’amiral qui nous invite à visiter le MRCC afin d’échanger avec ses équipes qui ont coordonné le sauvetage et de faire quelques photos.

Dans un hôtel douillet du centre de Ponta Delgada, je me reconnecte enfin au monde terrien et découvre avec émotions les messages de soutien et de tendresse de la famille et des proches. Je vais rester quelques jours sur l’île pour décompresser… Pas encore prêt à reprendre la vie normale…

Merci à tous les gens qui ont œuvré dans l’ombre dans ces 48 heures particulièrement complexes et à tous et toutes pour vos messages. 

Cet article vous parle ?

Vous avez envie de discuter de gestion de stress en situation complexe avec Christopher ?

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Du sport et des articles au jus de cerveau, 1 fois par mois !

Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. Il sera peut-être dans vos courriers indésirables.

Actualité

Les articles

Tell us about

your needs

Call us at

+33(0)4 86 68 37 87

Contact form :

We’re also drifting on :

Inscrivez-vous à notre

Newsletter

Conditions générales d’utilisation


& Politique de confidentialité

Mentions légales

1. Définitions
Site : Ci-après dénommé « Site », Contenus et Prestations de servicesaccessibles à l’adresse suivante : https://www.marsail.com.

Utilisateur : Ci-après dénommé « Utilisateur(s) » Internaute qui visite et utilise le Site https://www.marsail.com objet des présentes conditions générales.

Contenu : Ensemble des éléments constituants l’information présente sur le Site https://www.marsail.com, notamment textes – images – vidéos.

Prestations et Services : Ce que le Site https://www.marsail.com met à disposition des Utilisateurs ou Clients.

Informations et données personnelles : « Les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).

Client : Toute personne physique capable au sens des articles 1123 et suivants du Code civil, ou personne morale, qui utilise des services du Sitehttps://www.marsail.com objet des présentes conditions générales.

Informations clients : Ci-après dénommé « Information(s) », correspondent à l’ensemble des « données à caractère personnel » susceptibles d’être détenues par https://www.marsail.com pour la gestion de votre compte, de la gestion de la relation client et à des fins d’analyses et de statistiques. Le terme « données à caractère personnel » a le sens défini par le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD : n° 2016-679).

2. Présentation du site internet
En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux Utilisateurs du Site internet https://www.marsail.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

  •  Propriétaire : MARSAIL, 41 rue Barthélémy 13001 Marseille
  • Responsable publication : Madame Amandine DESLANDES : Amandine@marsail.com
  • Conception et réalisation : Nouveaux Territoires : https://www.nouveauxterritoires.fr/
  • Délégué à la protection des données : Madame Amandine DESLANDES : Amandine@marsail.com
  • Hébergeur : ovh, 2 rue Kellermann 59100 Roubaix 1007RCS de Lille

3. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés
Le Site constitue une œuvre de l’esprit protégée par les dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle et des Réglementations Internationales applicables. Le Client ne peut en aucune manière réutiliser, céder ou exploiter pour son propre compte tout ou partie des éléments ou travaux du Site.

L’utilisation du site https://www.marsail.com implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les Utilisateurs du site https://www.marsail.com sont donc invités à les consulter de manière régulière.

Ce Site est accessible à tout moment aux Utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut toutefois être décidée par https://www.marsail.com, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux Utilisateurs les dates et heures de l’intervention. Le Site web https://www.marsail.com est mis à jour régulièrement par https://www.marsail.com. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’Utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

 

4. Description des services fournis
Le Site https://www.marsail.com a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société. Celui-ci s’efforce de fournir sur des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenu responsable des oublis, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations. Toutes les informations indiquées sur le Site https://www.marsail.com sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le Site https://www.marsail.com ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

5. Limitations contractuelles sur les données techniques
Le Site utilise la technologie JavaScript. Le Site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du Site. De plus, l’Utilisateur du Site s’engage à accéder au Site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération et mis-à-jour.

Le Site https://www.marsail.com est hébergé chez un prestataire sur le territoire de l’Union Européenne conformément aux dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD : n° 2016-679). L’objectif est d’apporter une prestation qui assure le meilleur taux d’accessibilité. L’hébergeur assure la continuité de son service 24 Heures sur 24, tous les jours de l’année. Il se réserve néanmoins la possibilité d’interrompre le service d’hébergement pour les durées les plus courtes possible notamment à des fins de maintenance, d’amélioration de ses infrastructures, de défaillance de ses infrastructures ou si les Prestations et Services génèrent un trafic réputé anormal.

La société MARSAIL et l’hébergeur ne pourront être tenus responsables en cas de dysfonctionnement du réseau Internet, des lignes téléphoniques ou du matériel informatique et de téléphonie liée notamment à l’encombrement du réseau empêchant l’accès au serveur, des dommages directs et indirects causés au matériel de l’Utilisateur, lors de l’accès au Site https://www.marsail.com, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées ci-dessus, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité ni des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du Site https://www.marsail.com.

6. Propriété intellectuelle et contrefaçons
La société MARSAIL détient la propriété exclusive des droits de propriété intellectuelle du Site https://www.marsail.com et détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le Site internet, notamment les textes, images, graphismes, logos, vidéos, icônes et sons. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du Site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : https://www.marsail.com.

Toute exploitation non autorisée du Site ou de l’un des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

7. Limitations de responsabilité
MARSAIL agit en tant qu’éditeur du Site https://www.marsail.com et est responsable de la qualité et de la véracité du Contenu qu’il publie.

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des Utilisateurs. https://www.marsail.com se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, https://www.marsail.com se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’Utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie …).

8. Droit applicable et attribution de juridiction
Tout litige en relation avec l’utilisation du Site https://www.marsail.com est soumis au droit français. En dehors des cas où la loi ne le permet pas, il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Marseille, localisation du siège social de MARSAIL.

Politique de confidentialité

1. Gestion des données personnelles

Le Client est informé des réglementations concernant la communication marketing, la loi du 21 Juin 2014 pour la confiance dans l’Economie Numérique, la Loi Informatique et Liberté du 06 Août 2004 ainsi que du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD : n° 2016-679).

1.1. Responsables de la collecte des données personnelles
Pour les Données Personnelles collectées dans le cadre de la création du compte personnel de l’Utilisateur et de sa navigation sur https://www.marsail.com, le responsable du traitement des Données Personnelles est la société MARSAIL, représentée par Mme Amandine Deslandes, son représentant légal.

En tant que responsable du traitement des données qu’il collecte, https://www.marsail.com s’engage à respecter le cadre des dispositions légales en vigueur. Il lui appartient notamment au Client d’établir les finalités de ses traitements de données, de fournir à ses prospects et clients, à partir de la collecte de leurs consentements, une information complète sur le traitement de leurs données personnelles et de maintenir un registre des traitements conforme à la réalité. Chaque fois que https://www.marsail.com traite des Données Personnelles, https://www.marsail.com prend toutes les mesures raisonnables pour s’assurer de l’exactitude et de la pertinence des Données Personnelles au regard des finalités pour lesquelles https://www.marsail.com les traite.

1.2. Finalité des données collectées
https://www.marsail.com est susceptible de traiter tout ou partie des données pour :

  • Permettre la navigation sur le Site et la gestion et la traçabilité des prestations et services commandés par l’Utilisateur : données de connexion et d’utilisation du Site, facturation, historique des commandes, etc. ;
  • Prévenir et lutter contre la fraude informatique (spamming, hacking…) : matériel informatique utilisé pour la navigation, l’adresse IP, le mot de passe (hashé) ;
  • Améliorer la navigation sur le Site : données de connexion et d’utilisation ;
  • Mener des enquêtes de satisfaction facultatives sur https://www.marsail.com ;
  • Mener des campagnes de communication (sms, mail) : numéro de téléphone, adresse email ;

https://www.marsail.com ne commercialise pas vos données personnelles qui sont donc uniquement utilisées par nécessité ou à des fins statistiques et d’analyses.

1.3. Droit d’accès, de rectification et d’opposition
Conformément à la réglementation européenne en vigueur, les Utilisateurs de https://www.marsail.com disposent des droits suivants :

  • Droit d’accès (article 15 RGPD) et de rectification (article 16 RGPD), de mise à jour, de complétude des données des Utilisateurs, droit de verrouillage ou d’effacement des données des Utilisateurs à caractère personnel (article 17 du RGPD), lorsqu’elles sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées, ou dont la collecte, l’utilisation, la communication ou la conservation est interdite
  • Droit de retirer à tout moment un consentement (article 13-2c RGPD)
  • Droit à la limitation du traitement des données des Utilisateurs (article 18 RGPD)
  • Droit d’opposition au traitement des données des Utilisateurs (article 21 RGPD)
  • Droit à la portabilité des données que les Utilisateurs auront fournies, lorsque ces données font l’objet de traitements automatisés fondés sur leur consentement ou sur un contrat (article 20 RGPD)
  • Droit de définir le sort des données des Utilisateurs après leur mort et de choisir à qui https://www.marsail.com devra communiquer (ou non) ses données à un tiers qu’il aura préalablement désigné. Dès que https://www.marsail.com a connaissance du décès d’un Utilisateur et à défaut d’instructions de sa part, https://www.marsail.com s’engage à détruire ses données, sauf si leur conservation s’avère nécessaire à des fins probatoires ou pour répondre à une obligation légale.

Si l’Utilisateur souhaite savoir comment https://www.marsail.com utilise ses Données Personnelles, demander à les rectifier ou s’oppose à leur traitement, l’Utilisateur peut contacter https://www.marsail.com par écrit à l’adresse suivante :

  • Par courrier : Marsail – DPO, Amandine Deslandes, 41 rue Barthelemy 13006 Marseille
  • Par mail : rgpd@marsail.com

Dans ce cas, l’Utilisateur doit indiquer les Données Personnelles qu’il souhaiterait que https://www.marsail.com corrige, mette à jour ou supprime, en s’identifiant précisément avec une copie d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport). Ces demandes de suppression de Données Personnelles seront soumises aux obligations qui sont imposées à https://www.marsail.com par la loi, notamment en matière de conservation ou d’archivage des documents. Enfin, les Utilisateurs de https://www.marsail.com peuvent déposer une réclamation auprès des autorités de contrôle, et notamment de la CNIL (https://www.cnil.fr/fr/plaintes).

1.4. Non-communication des données personnelles
MARSAIL s’engage à prendre toutes les précautions nécessaires afin de préserver la sécurité des Informations et notamment qu’elles ne soient pas communiquées à des personnes non autorisées. Cependant, si un incident impactant l’intégrité ou la confidentialité des Informations du Client est porté à la connaissance de https://www.marsail.com, celle-ci devra dans les meilleurs délais informer le Client et lui communiquer les mesures de corrections prises. Par ailleurs https://www.marsail.com ne collecte aucune « donnée sensible ».

Aucune information personnelle de l’Utilisateur du Site https://www.marsail.com n’est publiée à l’insu de l’Utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat de https://www.marsail.com et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’Utilisateur du Site https://www.marsail.com.

Les Données Personnelles de l’Utilisateur peuvent être traitées par des filiales de MARSAIL et des sous-traitants (prestataires de services), exclusivement afin de réaliser les finalités de la présente politique.

https://www.marsail.com s’interdit de traiter, héberger ou transférer les Informations collectées sur ses Clients vers un pays situé en dehors de l’Union européenne ou reconnu comme « non adéquat » par la Commission européenne sans en informer préalablement le client. Pourautant, https://www.marsail.com reste libre du choix de ses sous-traitants techniques et commerciaux à la condition qu’ils présentent les garanties suffisantes au regard des exigences du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD : n° 2016-679).

Dans la limite de leurs attributions respectives et pour les finalités rappelées ci-dessus, les principales personnes susceptibles d’avoir accès aux données des Utilisateurs de https://www.marsail.com sont principalement les agents de notre service client.

1.5. Sécurité des données personnelles
Pour assurer la sécurité et la confidentialité des Données Personnelles et des Données Personnelles de Santé, https://www.marsail.com utilise des réseaux protégés par des dispositifs standards tels que par pare-feu, la pseudonymisation, l’encryption et mot de passe.

Lors du traitement des Données Personnelles, https://www.marsail.comprend toutes les mesures raisonnables visant à les protéger contre toute perte, utilisation détournée, accès non autorisé, divulgation, altération ou destruction.

2. Notification d’incident

Quels que soient les efforts fournis, aucune méthode de transmission sur Internet et aucune méthode de stockage électronique n’est complètement sûre. Nous ne pouvons en conséquence pas garantir une sécurité absolue. Si nous prenions connaissance d’une brèche de la sécurité, nous avertirions les Utilisateurs concernés afin qu’ils puissent prendre les mesures appropriées. Nos procédures de notification d’incident tiennent compte de nos obligations légales, qu’elles se situent au niveau national ou européen. Nous nous engageons à informer pleinement nos clients de toutes les questions relevant de la sécurité de leur compte et à leur fournir toutes les informations nécessaires pour les aider à respecter leurs propres obligations réglementaires en matière de reporting.

3. Liens hypertextes, cookies et balises (“tags”) internet

3.1. Liens hypertextes
Le Site https://www.marsail.com contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres Sites, mis en place avec l’autorisation de https://www.marsail.com. Cependant, https://www.marsail.com n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des Sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

3.2. « COOKIES »
Un « cookie » est un petit fichier d’information envoyé sur le navigateur de l’Utilisateur et enregistré au sein du terminal de l’Utilisateur (ex : ordinateur, smartphone), (ci-après « Cookies »). Ce fichier comprend des informations telles que le nom de domaine de l’Utilisateur, le fournisseur d’accès Internet de l’Utilisateur, le système d’exploitation de l’Utilisateur, ainsi que la date et l’heure d’accès. Les Cookies ne risquent en aucun cas d’endommager le terminal de l’Utilisateur.

https://www.marsail.com est susceptible de traiter les informations de l’Utilisateur concernant sa visite du Site, telles que les pages consultées, les recherches effectuées. Ces informations permettent à https://www.marsail.com d’améliorer le contenu du Site, de la navigation de l’Utilisateur.

Les Cookies facilitant la navigation et/ou la fourniture des services proposés par le Site, l’Utilisateur peut configurer son navigateur pour qu’il lui permette de décider s’il souhaite ou non les accepter de manière à ce que des Cookies soient enregistrés dans le terminal ou, au contraire, qu’ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. L’Utilisateur peut également configurer son logiciel de navigation de manière à ce que l’acceptation ou le refus des Cookies lui soient proposés ponctuellement, avant qu’un Cookie soit susceptible d’être enregistré dans son terminal. https://www.marsail.com informe l’Utilisateur que, dans ce cas, il se peut que les fonctionnalités de son logiciel de navigation ne soient pas toutes disponibles. À tout moment, l’Utilisateur peut faire le choix d’exprimer et de modifier ses souhaits en matière de Cookies. 

Sauf si vous décidez de désactiver les cookies, vous acceptez que le Site puisse les utiliser. Vous pouvez à tout moment désactiver ces cookies, et ce gratuitement à partir des possibilités de désactivation qui vous sont offertes et rappelées ci-après, sachant que cela peut réduire ou empêcher l’accessibilité à tout ou partie des Services proposés par le Site.

Si l’Utilisateur refuse l’enregistrement de Cookies dans son terminal ou son navigateur, ou si l’Utilisateur supprime ceux qui y sont enregistrés, l’Utilisateur est informé que sa navigation et son expérience sur le Site peuvent être limitées. Cela pourrait également être le cas lorsque https://www.marsail.com ou l’un de ses prestataires ne peut pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par le terminal, les paramètres de langue et d’affichage ou le pays depuis lequel le terminal semble connecté à Internet.

Le cas échéant, https://www.marsail.com décline toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé du Site et des services éventuellement proposés par https://www.marsail.com, résultant (i) du refus de Cookies par l’Utilisateur (ii) de l’impossibilité pour https://www.marsail.com d’enregistrer ou de consulter les Cookies nécessaires à leur fonctionnement du fait du choix de l’Utilisateur. Pour la gestion des Cookies et des choix de l’Utilisateur, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d’aide du navigateur, qui permettra de savoir de quelle manière l’Utilisateur peut modifier ses souhaits en matière de Cookies.

https://www.marsail.com pourra en outre faire appel aux services de prestataires externes pour l’aider à recueillir et traiter les informations décrites dans cette section.

Enfin, en cliquant sur les icônes dédiées aux réseaux sociaux Twitter, Facebook, Linkedin et Google Plus figurant sur le Site de https://www.marsail.com ou dans son application mobile et si l’Utilisateur a accepté le dépôt de cookies en poursuivant sa navigation sur le Site Internet ou l’application mobile de https://www.marsail.com, Twitter, Facebook, Linkedin et Google Plus peuvent également déposer des cookies sur vos terminaux (ordinateur, tablette, téléphone portable).

Ces types de cookies ne sont déposés sur vos terminaux qu’à condition que vous y consentiez, en continuant votre navigation sur le Site Internet ou l’application mobile de https://www.marsail.com. À tout moment, l’Utilisateur peut néanmoins revenir sur son consentement à ce que https://www.marsail.com dépose ce type de cookies.

3.3. BALISES (“TAGS”) INTERNET
https://www.marsail.com peut employer occasionnellement des balises Internet (également appelées « tags », ou balises d’action, GIF à un pixel, GIF transparents, GIF invisibles et GIF un à un) et les déployer par l’intermédiaire d’un partenaire spécialiste d’analyses Web susceptibles de se trouver (et donc de stocker les informations correspondantes, y compris l’adresse IP de l’Utilisateur) dans un pays étranger.

Ces balises sont placées à la fois dans les publicités en ligne permettant aux internautes d’accéder au Site, et sur les différentes pages de celui-ci.

Cette technologie permet à https://www.marsail.com d’évaluer les réponses des visiteurs face au Site et l’efficacité de ses actions (par exemple, le nombre de fois où une page est ouverte et les informations consultées), ainsi que l’utilisation de ce Site par l’Utilisateur.

Le prestataire externe pourra éventuellement recueillir des informations sur les visiteurs du Site et d’autres sites Internet grâce à ces balises, constituer des rapports sur l’activité du Site à l’attention de https://www.marsail.com, et fournir d’autres services relatifs à l’utilisation de celui-ci et d’Internet.

Crédits

Photos

Marsail
Didier Hilaire
Yohan Brandt
Team Winds
Charal Sailing Team
Benjamin Cocaign
Vincent Rustuel
DCNS
Guyot
Alexis Courcoux
Gilles Martin Raget
Banque populaire
Jacques Anglès
Pierrick Jeannoutot
Agence Alea 

Parlez-nous

de vos besoins

Ligne directe :

+33(0)4 86 68 37 87

Formulaire de contact :

Sur les réseaux :